SAGAS Islande

Depuis plus de dix ans, Olivier Joly sillonne l’Islande par ses pistes et ses sentiers. Il a foulé les landes hyperboréales, arpenté les déserts et les volcans, s’est laissé happer par l’immensité du ciel. Par-delà l’étrangeté des paysages et la force des caractères, il a saisi les émotions brutes éprouvées sur cette terre volcanique.

Son regard en noir et blanc, langage d’un temps immémorial, nous emmène entre imaginaire et réalité vers une Islande intemporelle. L’Islande aux paysages oniriques, au climat dantesque, aux 130 volcans actifs, où un peuple a appris à vivre au contact d’une nature ardente qui aura toujours le dernier mot. 

En chemin, il a croisé des femmes et des hommes sculptés par le vent et les embruns. Gens de peu de mots, leur existence a été dessinée par les aléas telluriques, le climat et l’insularité. Leur âme est toujours baignée des sagas, récits médiévaux où se mêlent guerres et amours, fin du monde et résurrection. «Thetta reddast» est leur devise, forgée par douze siècles de résilience. Elle dit : «Mais oui, tout finira par s’arranger…» 

Sous le regard d’Olivier Joly, les éleveurs se rendent toujours dans les montagnes pour une transhumance millénaire. Les chevaux galopent dans la toundra, les pêcheurs bravent l’océan, les enfants font de la liberté leur plus beau terrain de jeu. Empruntant les chemins de traverse, il a porté ses pas dans les régions oubliées, guettant le clair-obscur, défiant le contre-jour, sortant son appareil photo sous la pluie et dans le blizzard.

Ses images partagent l’instant d’une lumière rare, l’estampe d’une brume, le vol suspendu d’un nuage. Elles suggèrent le sifflement du vent, le chant des ruisseaux, le fracas des cascades, le silence de la neige, la solitude et l’isolement.

Le livre

«La tête sous le cercle polaire, les pieds sur le magma, le peuple des drakkars a forgé son identité dans une géographie de chaos. Le lien puissant à la nature et au climat, la persistance des textes anciens et des traditions, font des Islandais d’aujourd’hui les véritables descendants des Vikings d’hier. Fouler les landes hyperboréales, arpenter les déserts et les volcans, se laisser happer par l’immensité du ciel, affronter les tempêtes et les brumes, c’est toujours faire corps avec une nature indomptable. Vivre l’Islande, c’est apprendre depuis la nuit des temps que l’imprévisible est l’ordinaire du monde.» 

Livre sagas

SAGAS Islande est un livre-objet unique édité par Hemeria. Cette maison d’édition indépendante se démarque par la qualité des ouvrages qu’elle produit (papier, photogravure, impression, façonnage), rendue possible par la maîtrise de bout en bout de la chaîne de fabrication. La production est confiée à la société Printmodel®, dont le savoir-faire a déjà été mis au service des plus grands photographes.

La direction artistique a été confiée à David Alazraki, graphiste, peintre et grand voyageur lui-même. Le choix a été fait d’une maquette épurée, aux textes courts, historiques et géographiques, pour certains marqués de runes, les lettres de l’ancien alphabet norrois.

Nous avons voulu que la couverture du livre ait un rendu brut et métallique, évoquant l’âpreté basaltique de cette île volcanique et les échos de l’histoire.

La presse en parle

«Grand reporter baroudeur, Olivier Joly aime arpenter l’Islande par ses chemins les plus sauvages.

Après une vingtaine de voyages, l’île est devenue son jardin secret, mais surtout un lieu à la mesure de son amour immodéré pour les grands espaces, les gens de terre et de mer, les voyages intérieurs et la mythologie nordique.»

Embarquements

«Redécouvrir cette île dans ce qu’elle a de plus simple et sensible: une ligne de crête, des herbes qui ploient sous le vent, un ruisseau qui s’écoule, un nuage bas, des enfants grimpant une colline, un nageur sortant de la mer blafarde.

Olivier Joly nous livre son expérience du paysage en Islande et en restitue la beauté sans fard. Et nous d’y voir de la grandeur.»

AR Magazine

«Un bel objet où nichent 140 photographies qui transpirent la beauté figée du pays. Des endroits où il ne faut pas désespérer du ciel mélancolique : en un instant, un rai de lumière peut obliquer entre les nuages bas, braquant la monotonie de cet univers en noir et vert, de roches et de mousses.»

Ouest-France

«De paysages irréels en émotions métaphysiques, Olivier Joly nous transporte en Islande. Un pays unique où l’on s’imagine partir pour une échappée hors du temps.»

ELLE

«Brillante inspiration, tant l’île des glaces ne semble jamais aussi grisante que sous les tourmentes d’un ciel de plomb, dans les nimbes brumeux d’un geyser ou la soufflerie poudreuse d’un blizzard implacable.

Olivier Joly célèbre autant l’Islande que l’art photographique, soutenu par un éditeur qui a fait de la qualité d’impression une véritable identité. Une vision radicale d’un pays qui ne l’est pas moins.»

Grands reportages

«Le regard de Betty qui s’apprête à passer plusieurs mois seule dans sa ferme, la silhouette de trois cavalières, le visage d’un éleveur gravé par la nature et ce sculptural baigneur du fjord, viking sortant des flots: la présence humaine est forte dans ce magnifique livre, riche de plus d’une centaine de photos mais expurgé de tous les clichés.»

La Voix du Nord

«Celui qui a parcouru la planète a succombé au charme minéral de cette île sauvage, sculptée et secouée par les forces telluriques. Mais aussi à celui de ses habitants qui, marqués par la géographie et le climat, sont dotés d’une remarquable résilience.

Promenant son objectif de cratères en glaciers, de geysers en cascades, de vallées en plaines infinies, il livre des images en noir et blanc, souvent construites avec la précision d’une gravure.»

Femme Actuelle Voyage

«Derrière chacun de ses clichés, on perçoit les heures d’attente, la solitude, les vibrations, les émotions ressenties avant de capturer la beauté organique qui surgit devant l’œil du photographe.»

Acumen Magazine

«Grand reporter, Olivier Joly nous convie à une aventure photographie islandaise avec un superbe ouvrage en prises de vues noir et blanc. Au gré de ses périples, l’auteur a croisé des femmes et des hommes sculptés par le vent et les embruns.»

Trek Magazine

«SAGAS est un album en noir et blanc sur le merveilleux qu’il faut attendre pendant des heures.

Un rai de lumière qui éclaire le sommet d’un mont comme un néon, un homme plongeant tel un corbeau dans les eaux à 5°C d’un fjord, le visage d’un troll sculpté dans un champ de lave…

En rendant hommage aux habitants bien réels ou aux créatures fantastiques de ce qu’on appelle ici le peuple caché, ce livre est une ode vibrante aux forces de la nature.»

GEO

L’Exposition

Depuis 2022, l’exposition SAGAS Islande a été présentée à Paris, Boulogne-Billancourt, Genève et Morlaix.

Elle est composée d’images en noir et blanc. Les 32 tirages sont présentés par séries de quatre, huit et seize photos, en quatre formats (40×40 cm, 42×32 cm, 40×60 cm et 60×90 cm).

Les photos sont imprimées sur papier Hahnemühle Baryta Satin 300g par Yonnel Leblanc, dans le laboratoire Initial Labo à Boulogne-Billancourt. 

Elles sont encadrées en caisse américaine noire veinée et acier brossé. D’autres avec un passe-partout de 6 cm sous un cadre à la moulure gris anthracite, protégé par un verre muséal anti-reflets. 

Galeries, salons privés et établissements publics peuvent accueillir l’exposition SAGAS Islande. Médiation artistique et conférences sur l’Islande à la demande.